UN "PAYSAGE NATUREL"CRÉÉ PAR L'HOMME.



 Après les grands défrichements du Moyen-Âge, les paysans ont composé dans de nombreuses régions un réseau de boisements linéaires, les haies. Ce paysage d'enclos verdoyants a été appelé bocage.



Le bocage est un très bon exemple d'équilibre entre l'homme et la nature. Le réseau de haies délimite les enclos pour le bétail et les propriétés, protège le sol et les cultures du vent et des pluies violentes et ravinantes. Les haies ont également produit pendant des siècles le bois précieux ( pour le chauffage, les meubles, les constructions). Les paysans y cueillaient de nombreux fruits ainsi que des plantes médicinales.

En Octobre, le bocage se pare 

des couleurs de l'automne.



Chemin creux printanier.

Chemin printanier
Lorsque toutes les strates végétales sont présentes ( herbes + buissons + arbustes + arbres) la haie forme une sorte de longue forêt étroite ; elle abrite une flore et une faune très riche. En se tenant à l'affût près d'une haie, on peut observer les allées et venues des oiseaux, des insectes. La haie abrite également des araignées,des lapins de garenne, des lièvres, de petits mammifères, des reptiles, des hérissons, parfois un renard ou un blaireau. Des batraciens vivent aussi dans le fossé humide






Certains de ces fruits à la couleur attirante sont très toxiques.La dernière plante à fructifier est le lierre dont les baies arriveront à maturité pendant l'hiver seulement. Elles régaleront alors les oiseaux car tous les autres fruits auront disparu.

Les chemins creux bordés de haies permettent d'accéder aux nombreuses parcelles du bocage. La haie change beaucoup au fil des saisons et doit être entretenue. Le bois de chauffage est surtout produit par les "têtards" : des arbres (chênes, frênes)régulièrement étêtés tous les 10 ans environ. La branche épargnée, appelée" tire-sève", active la repousse.Autrefois, l'entretien régulier des haies était effectué pendant l'hiver à l'aide d'une faucille à long manche appelé "volant". Aujourd'hui les tracteurs et débroussailleuses vont un peu plus vite mais sont un peu moins respectueux de la haie ...qui n'est pas rancunière et repousse très vite.

Fin Août , début Septembre la haie bocagère est très riche en fruits sauvages, rouges et noirs pour la plupart. Citons d'abord la mûre de la ronce dont on peut faire une bonne gelée.et le cynorrhodon ( "gratte-cul") de l'églantier qui peut se consommer en confiture après les premières gelées. On trouve aussi la cenelle de l'aubépine, le bonnet-carré du fusain , la prunelle, les baies du troëne, du chèvrefeuille, du tamier, de la douce-amère, du fragon (petit houx). Au pied de la haie, vous pourrez également voir la grappe rouge de l'arum dite "plante à serpents".